La mesure des possibles

Exposition personnelle à l’Espace 3353, Carouge, du 21 mai au 16 juillet 2022
©Anastasia Mityukova et Raphaëlle Mueller

– Dans le prolongement de son travail et de ses recherches sur la présence des corps dans l’espace public, Jeanne Tara s’attelle à décortiquer les formes et représentations liées aux arts appliqués dans l’architecture. Profondément ancrée dans une réflexion sur les savoirs et le faire, elle met en oeuvre un questionnement matériel et physique, à la fois sur la durabilité des techniques ainsi que sur l’adaptabilité du travail et des outils à des corps pour lesquels ils n’ont pas été pensés.

La mesure des possibles est la mise en scène d’une société qui ne serait pas uniquement basée sur des principes d’extraction, d’accélération et d’accumulation. Dans l’espace, des enseignes en fer forgé sont les traces de cette civilisation perdue dont la signalétique serait le seul vestige. Des êtres chimériques habitant le lieu semblent eux, faire figure d’emblèmes à cette société imaginée. –

Conversation entre Jeanne Tara, Bertille Laguet et Espace